Côté Med

Des sa création en 2011, une des premières missions de l’OCEMO était de lancer une enquête sur les attentes de la jeunesse, qui a vu sa première concrétisation dans la région de Marrakech-Tensift-al Haouz au Maroc. Cette enquête était destinée a mieux connaitre les jeunes méditerranéens et leurs attentes avec, pour premier objectif, de mettre en place des programmes de coopération cibles (par exemple MedNC).

Apres une phase de recueil et d’analyses des données, l’OCEMO commence a tirer les premiers enseignements des résultats de l’enquête et a mis en place une série d’actions concrètes de mise en réseau, de diffusion et de coopération, regroupées sous le nom de « connaissance des hommes et des territoires en méditerranée », renomme « cote Med », et divisées en deux volets :

  •  Le volet diffusion
  •  Le volet coopération

Pour suivre les dernières actualités "côté Med", c'est par  ici 

Retrouvez toutes les publications OCEMO Débats sur notre page.

Le volet diffusion

  1. Le groupe d’exploitation de l’enquête expérimentale : l’OCEMO et ses partenaires procèdent à l’exploitation des données individuelles anonymisées à travers la mise en place en 2014 d’un groupe de chercheurs marocains et français venant d’organismes partenaires: les universités de Marrakech et de Tanger-Tétouan, l’ONDH, le Femise, le Greqam, le LEST-CNRS, l’université de Toulon-Var, l’IRD, le CNAM...
  2. La diffusion de résultats d’analyses : des publications régulières (OCEMO débats - outils destinés à informer un large public) et ponctuelles (dans des revues scientifiques - apport au monde de la recherche) permettent de montrer les premiers résultats des travaux.
  3. L’apport aux politiques publiques : des ateliers commencés en 2014 et adressés aux membres de l’Office, mais aussi à la communauté scientifique, proposent aux acteurs institutionnels de mieux cibler les actions.

Le volet coopération

  1. Les formations : sur dem ande des partenaires du Sud, l’Office a lancé une première session de formation aux outils d’accès aux résultats des recherches statistiques afin de faciliter le travail de chercheurs et étudiants de l’Université de Marrakech sur la base des résultats de l’enquête OCEMO dans cette région. Ainsi, l’Office met en place des formations adressées aux enseignants et aux chercheurs de l’université, toutes disciplines confondues, sur l’emploi du logiciel STATA et les principales procédures statistiques utiles à l’exploitation de l’enquête. Un manuel et une bibliothèque d’exemples ont également été produits.
  2. La participation à la création d’un Observatoire régional de la jeunesse : au vu des résultats de la première enquête et du succès des dispositifs de coopération de l’OCEMO autour de sa première application au Maroc, la région de Marrakech a dem andé à l’Office de prendre part à la création d’un Observatoire régional permanent de la jeunesse. Un projet, complémentaire à l’enquête déjà menée, est en cours de préparation : il s’agirait d’interroger certains employeurs des jeunes enquêtés pour mieux comprendre à quelles conditions le lien entre eux débouche sur une intégration professionnelle positive de ces derniers.
  3. L’échange de bonnes pratiques : l’expertise acquise par l’Office est mise à disposition d’autres organismes partageant le même objectif de parfaire leur connaissance de la jeunesse méditerranéenne.  

Les prochaines étapes

L’Observatoire National du Développe